engueulade


engueulade

engueulade [ ɑ̃gɶlad ] n. f.
• 1846; de engueuler
Fam. Vive réprimande. Passer une engueulade à qqn. Recevoir une bonne engueulade. savon.
Dispute, querelle. Avoir une engueulade avec qqn. empoignade.

engueulade nom féminin Populaire Action d'engueuler, fait d'être engueulé ; vive réprimande : Recevoir une engueulade. Action de s'engueuler ; dispute : Avoir une engueulade avec quelqu'un.engueulade (synonymes) nom féminin Populaire Action d'engueuler, fait d'être engueulé ; vive réprimande
Synonymes :
- savon (familier)
Action de s' engueuler ; dispute
Synonymes :
- accrochage (familier)
- scène (familier)

engueulade
n. f. Fam. Action d'engueuler, de s'engueuler; violents reproches. Prendre une engueulade.

ENGUEULADE, subst. fém.
Pop. Action d'engueuler ou de s'engueuler; p. méton. suite de propos violents, souvent injurieux, adressés à quelqu'un en manière de reproches, ou échangés entre deux ou plusieurs personnes en opposition. Une bonne engueulade; une engueulade magistrale; une engueulade maison; avoir une engueulade avec qqn. Les engueulades continuelles du sous-officier de peloton (COURTELINE, Train 8 h 47, Mal de gorge, 1886, p. 161). L'engueulade et la rigolade repartaient plus férocement encore (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 252). Je lui administrai, d'une voix de stentor, une engueulade soignée (L. DAUDET, Brév. journ., 1936, p. 173).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1846 (FLAUB., Corresp., p. 246). Dér. du rad. de engueuler; suff. -ade. Fréq. abs. littér. :61. Bbg. SAIN. Lang. par. 1920, p. 104.

engueulade [ɑ̃gœlad] n. f.
ÉTYM. 1846; de engueuler.
Fam. Vive réprimande. || Passer une engueulade à (qqn). || Recevoir une engueulade, une bonne engueulade. Savon (→ Cellule, cit. 11). || Ils ont eu une engueulade, une dispute.
1 (…) les deux femmes croisent au passage un regard froid, sans expression, plus redoutable que les plus violentes engueulades de bateau-lavoir.
Alphonse Daudet, l'Immortel, p. 216.
2 Naturellement, vous êtes censé ne pas en savoir un traître mot. Vous me feriez ramasser une fière engueulade.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, XVI, p. 169.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • engueulade — f Dispute, querelle. • Mon père m’envoie une lettre d’engueulade. • J’avais des engueulades monstrueuses avec mes parents …   Le petit dico du grand français familier

  • ENGUEULADE — n. f. Action d’engueuler ou de s’engueuler. Il est bas …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • engueulade — n.f. Réprimande. / Échange d insultes …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • engueulade — nf. => Abattage, Rossée …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • réprimande — [ reprimɑ̃d ] n. f. • réprimende 1549; de réprimer ♦ Blâme adressé avec autorité, sévérité, à une personne que laquelle on a autorité pour qu elle se corrige. ⇒ admonestation, avertissement, région. 1. cigare, observation, remontrance, reproche …   Encyclopédie Universelle

  • Les Arnaqueurs (roman) — Les Arnaqueurs (The Grifters) est un roman de l’écrivain américain Jim Thompson, publié aux États Unis en 1963, et en France aux éditions Rivages/noir en 1988. Il a été adapté au cinéma sous le même titre par Stephen Frears en 1990. Résumé Roy… …   Wikipédia en Français

  • dispute — [ dispyt ] n. f. • 1474; de disputer 1 ♦ Vx Discussion, lutte d opinions, sur un point de doctrine. ⇒ débat, discussion. Dispute par écrit. ⇒ polémique. 2 ♦ (XVIIe) Mod. Échange violent de paroles (arguments, reproches, insultes) entre personnes… …   Encyclopédie Universelle

  • ramasser — [ ramase ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XVe; h. 1213 « rassembler (troupes, gens) »; de re et amasser I ♦ 1 ♦ Resserrer en une masse. Ramasser ses cheveux en chignon. « Elle ramassa ses jupes, courut dans l averse » (Zola). Par ext …   Encyclopédie Universelle

  • savon — [ savɔ̃ ] n. m. • 1256; lat. sapo, onis, d o. germ. 1 ♦ Produit utilisé pour le dégraissage et le lavage, obtenu par l action d un alcali sur un corps gras (surtout huiles végétales). Savon blanc. Savon noir, utilisé pour laver les carrelages,… …   Encyclopédie Universelle

  • -ade — Suffixe servant à former des substantifs fém., indiquant un ensemble (ex. colonnade), ou une action (ex. embrassade, bastonnade), ou un produit (ex. citronnade), parfois avec valeur péjorative. I. ⇒ ADE1, suff. Suff. formateur de subst. fém.… …   Encyclopédie Universelle